Un peu d'histoire

Ce nom vient d’un rituel ancestral sur le repiquage du riz, ce rituel est célébré le premier dimanche de juin de chaque année, dans la communauté de Mibü (ville de Kita Hiroshima), lorsque le repiquage du riz est enfin terminé.

Il est là pour illustrer au public la plantation et le repiquage du riz et exerce avant tout un rôle religieux pour honorer le dieu du riz afin qu’il assure pour tous une bonne récolte.

Cette culture est assurée par des filles aux vêtements très colorés, le tout accompagné de chants et de musique. En présence des villageois, un ancien portant avec lui un bâton sacré, guidera le bétail, du sanctuaire jusqu’aux rizières dans un grand rituel spécial, ces derniers seront ornés de colliers de couleurs et de selles décorées de motifs très sophistiqués.

Ce rituel devenu aujourd’hui un magnifique festival, est d’ailleurs inscrit depuis 2011 sur la liste du patrimoine culturel de l’humanité.

Une invitation au Voyage

Les propriétaires à l’humeur vagabonde
dans leurs ballades du bout du monde,
traversent des paysages de splendeur
dans une nature mêlant fleurs et odeurs.
Ils puisent d’innombrables idées et vous dévoilent leurs secrets
Pour découvrir une cuisine ensoleillée
où se mélange senteurs
et délicates saveurs